Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur MySQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Dernière mise à jour
aujourd'hui
   
Recettes :
Visites : 0

Domaines François Lurton

Un repas de fête après les fêtes !
lundi 16 janvier 2012
par émilie

Hier, nous recevions la famille de mon mari, 9 à table + les 3 petites puces (qui elles, on juste mangé des pâtes !).

Comme ma grande était malade depuis 3 jours et que la petite demande quand même de l’attention et du temps, je voulais un menu qui permettait de préparer un maximum à l’avance.

J’avoue que je suis plutôt satisfaite de ce repas, un menu facile à gérer le jour même.

En apéritif, 4 petits mets :
-  des verrines purée de patates douces et chips de canard
-  des rillettes de poisson
-  des toasts de foie gras, façon opéra, en miniature pour cette version apéritive
-  des minis-tartelettes confit d’oignons et chèvre (pas sur la photo)

(JPG)

Les verrines étaient prêtes la veille, il ne restait au dernier moment qu’à réchauffer rapidement et mettre au four pour quelques instants les chips de canard. Les rillettes de poisson ont été préparées le matin même mais ça prend 5 minutes. Les toasts de foie gras, pas plus de 5 minutes le jour même aussi. Les tartelettes peuvent être faites bien avant, puisque je les congèle et les glisse au four le jour même.

Donc pour cet apéritif, 10 minutes le jour même.

En entrée, un potage au potiron avec des éclats de châtaignes et un trait de crème liquide en déco.

(JPG)

Là aussi, faite la veille et juste réchauffer et décorer au dernier moment. Pareil, une dizaine de minutes le jour J.

En plat, des médaillons de poulet aux poivrons grillés, servis avec un gratin dauphinois et une julienne de légumes, sans oublier le trait de crème de balsamique qui apporte un vrai + au plat.

(JPG)

C’est la seule partie du repas qui demande une préparation le matin. On roule la viande, on fait les gratins et on réserve au frais. Ensuite, juste avant de servir l’entrée, on met les gratins au four, la viande au cuit-vapeur et ça cuit tout seul pendant qu’on mange.

Fromage et salade

Et en dessert, une petite assiette gourmande avec une part de gâteau tout chocolat, une verrine de crème anglaise, un rocher coco (pour utiliser les blancs d’œufs restants) et quelques groseilles.

(JPG)

Le gâteau est meilleur préparé 48 h avant, nickel ! La crème anglaise est faite la veille, tout comme les rochers coco. Donc le jour même, uniquement poser dans l’assiette.

Avec le café, quelques minis-cannelés (recette et photo à venir)

Je ne vous mentais pas, il n’y a pas grand chose à faire le jour du repas. Ca permet de passer du temps avec les invités. Et il a quand même fier allure ce repas, non ?

Ah, et j’oubliais, un petit aperçu de la table, du recyclage de noël ...

(JPG)

Répondre à cette recette