Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur MySQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Dernière mise à jour
aujourd'hui
   
Recettes :
Visites : 0

Domaines François Lurton

Cuisson d’un rôti de boeuf
mardi 19 septembre 2006
par Ulricha

Compter 150 à 200g de viande/personne

pour 500g de rôti :
-  15mn de cuisson = saignant
-  20mn de cuisson = à point
-  25mn de cuisson = bien cuit

Préchauffer le four à 240° .Disposer le rôti dans un plat ,ajouter un filet d’huile ,du thym et/ou du poivre selon l’envie .Ne jamais saler .

Saisir le rôti 5mn à 240° .Puis terminer la cuisson à 200° (th 6/7) .Laisser reposer la viande 5mn dans le four éteint ,porte entrouverte ou suivez les conseils d’Emilie .

Soit 30mn pour un rôti d’1kg ,saignant

40mn pour un rôti d’1kg ,à point

50mn pour un rôti d’1kg ,bien cuit

et ainsi de suite ...


Répondre à cette recette
Derniers échanges sur les recettes :
Cuisson d’un rôti de boeuf au thermomètre
samedi 12 décembre 2009
par Dan le cuisto

L’utilisation d’un thermomètre est le seul moyen fiable de vérifier le degré de cuisson et ainsi maximiser la tendreté de la viande. Je vous recommande un thermomètre qui est inséré dans la partie charnue de la viande, loin de tout os et du gras. Vous pourrez lire la température à l’aide du petit afficheur à l’extérieur qui est relié à la sonde ce qui vous permettra de suivre les progrès tout au long de la cuisson. Certains modèles ont même une alarme qui vous avisera de la fin du processus de cuisson. Le coût d’un thermomètre électronique n’est pas élevé et donne des résultats constants et à la perfection.

Pour un boeuf : Saignant 63C, À point 71C, Bien cuit : 77C.

N’oubliez pas de laissez reposer la pièce quelques minutes avant la servir. Vous noterez que la température augmentera de quelques degrés pendant ce temps. Cette augmentation variera selon de la température de votre four, de la pièce, etc.

En passant, profiter de ce temps de repos pour faire réchauffer vos assiettes, votre pièce de viande, lorsque servie, sera encore plus savoureux.

Quant au temps de cuisson par livre ou autre, cela vous permettra de répondre à "La question" : Quand est-ce que l’on mange ?

Ainsi, si vous avez plus de temps vous pourrez après avoir saisi la viande de continuer votre cuisson à une température plus basse qui vous permettra d’obtenir une viande plus tendre.

Bonne cuisine




Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
lundi 12 octobre 2009
par Cyril B

Le temps de cuisson d’ un rôti n’ a aucun rapport avec son poid mais plutôt avec son gabarrit.

Exemple :

J’ ai deux rôtis. Le rôti X est moins lourd mais plus large que le rôti Y (le rôti Y étant plus lourd que le rôti X, il est donc logiquement plus long et plus fin). A votre avis, lequel des deux devra rester le plus longtemps au four pour avoir la même équivalence de cuisson ? Bien entendu c’ est le rôti X (pourtant le plus léger des deux). Hé oui, le rôti X, même étant plus léger, est plus large que le rôti Y, donc la pénétration de la chaleur au coeur de la viande sera plus lente. Généralement les "méticuleux" culinaires utilisent tous une sonde pour connaitre l’ exact température du coeur de la pièce en cuisson.

Bon moi perso, je n’ utilise pas la sonde car je connais mon four et je cuisine mon rôti de boeuf toujours bleu, voir saignant suivant les invités que je reçois. Par experience, je connais donc le temps approximatif de la cuisson d’ un rôti de boeuf allant de 800 grammes à 1.2 Kg.

Pour mon rôti de 800 G à 1.2 Kg à cuisson bleue, j’ opère ainsi (Four electrique) :

-  Je sors tout d’ abord mon rôti du réfrégirateur et le laisse s’ imprégner de la température ambiante durant 30 minutes environ.
-  Durant ce temps, je pèle 2 à 3 gousses d’ ail, les coupes en 4 dans leur longueur, incise le roti entre chaque ficelle et y place mes 1/4 de gousses d’ ail (attention : ne pas inciser son rôti 2 fois d’ affilés du même côté car l’ ail dénaturerait le goût du rôti à cet endroit là. Incisez un coup à gauche, un coup à droite). Je sale légèrement et poivre généreusement.
-  Ensuite, je place mon plat au four après y avoir inclus un filet d’ huile, puis je préchauffe mon four à 240°.
-  Une fois que le four est préchauffé, je sors mon plat du four et y place mon rôti. Attention aux éclabloussures d’ huile chaude. Cependant l’ opération de préchauffer le plat est selon moi neccessaire afin de saisir le rôti.
-  J’ enfourne mon rôti 7 à 9 minutes suivant son épaisseur en laissant le thermostat sur 240° degré (à titre perso, je me sens beaucoup plus en maîtrise sur des cuissons à fortes température et assez courtes, cependant certaines personnes préfèreront baisser le thermostat à 210° et allonger le temps de cuisson...chacun son truc quoi).
-  J’ ouvre la porte de mon four et retourne mon rôti le plus vite possible afin d’ éviter une trop grosse perte de chaleur dans mon four.
-  Je laisse bien évidement cuire mon rôti sur la seconde face le même temps que sur la première...ce qui donne un temps de cuisson globale entre 14 à 18 minutes pour un résultat de cuisson bleue saisie.
-  Je sors mon rôti et le découpe immédiatement. Certaines personnes préfèreront laisser le rôti se reposer 5 minutes afin que les fibres musculaire libère le sang, ce qui en théorie, détend le muscle. Ceçi dit, sur une cuisson bleu, je ne conseille pas trop d’ appliquer cette méthode, car il faut savoir qu’ une fois chaud, le rôti s’ auto-cuit à l’ interieur. Hé oui, la chaleur continue à se diffuser, donc si vous ne voulez pas avoir la surprise que votre rôti commence à virer au saigant alors que vous l’ aviez souhaité bleu, n’ attendez pas pour le découper.
-  Après découpe, je sers aussitôt, car la chaleur diffuse sur une cuisson bleue d’ un rôti découpé baisse assez vite.

NB : Le rôti de boeuf a la particularité de s’ accompagner avec quasiment tout...celà va de la simple chips à 1 sou jusqu’ au bon bôlet de Bordeaux à tête noire, qui lui n’ a pas de prix lorsque j’ en trouve un. ^^ Aussi, une sauce Marchand de vin n’ est pas compliqué à réaliser, et s’ accomode à merveille avec le rôti de boeuf. Enfin, sans mettre un énorme prix dans le vin, je vous conseille une appellation en Listrac Medoc ou encore en Moulis Medoc vieux de 5 ans minimum...il vous en coûtera aux alentours de 12 à 15 euros si vous êtes de la région. Sinon pour les autres, une simple appellation Haut Medoc contrôlée fera amplement l’ affaire pour un prix équivalent.

Voilou voilà les z’ amis....Bon app’ ;)

Cyril B.




Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
lundi 21 septembre 2009
merci pour la reponse a la prochaine


Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
samedi 27 décembre 2008
Voilà qui est clair ! Très bien.


Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
jeudi 18 décembre 2008
par christel
bonjour je dois preparer un roti (filet) pour le repas de noel mais je ne veux pas laisser trop longtemps mes invités dois je pre cuire mon roti et le rechauffer avant de servir avec mes legumes ? ou dois je vraiment prevoir 40MNS au four au dernier moment le jour J ? il fait 1k 300...merci christel du 66


Répondre à ce message

    Cuisson d’un rôti de boeuf
    jeudi 18 décembre 2008
    par émilie

    Bonjour,

    Il vaut mieux à mon avis le faire cuire au dernier moment pour garder toute sa tendresse. Cela ne t’empêche pas d’être avec tes invités. Tu le mets au four, et tu n’y retournes que 40 minutes plus tard et le tour est joué.

    Joyeuses fêtes !


    Répondre à ce message

      Cuisson d’un rôti de boeuf
      dimanche 19 avril 2009
      pendant la cuisson ,j’arrose réguliérement le roti de beurre de cuiison pour qu’il ne soit pas sec d’un coté.

      Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
vendredi 10 octobre 2008
par khrysalyde

oh !! merci beaucoup pour ces précieux temps et degrés de cuisson ! j’ai fait un rôti ce soir selon vos instructions .... c’était nickel !!

encore merci :)




Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
mercredi 14 novembre 2007
par émilie

Bonjour

Merci à tous pour vos précisions !




Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
mardi 13 novembre 2007
par balexa
Pour les véritables amateurs de rôti de boeuf , compter 10’ de cuisson par 500g. Sur les conseils de mon boucher, j’utilise depuis des années de la "tende de tranche", qui à mon avis, est le meilleur morceau après le filet, plus cher. Préchauffer le four 10 à 15’ à 240° (TH 9). Déposer le rôti (sorti du frigo depuis au moins 1/2 h) dans un plat à four. Y faire quelques entailles pour y glisser de l’ail, arroser d’un filet d’huile et faire cuire à 220° (TH8) en le retournant à mi-cuisson. Laisser reposer la viande 5’ dans le four éteint, porte ouverte, avant la découpe. Balexa


Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
vendredi 14 septembre 2007
par Levé Christophe
bonsoir, je suis le beau frère de Sabine Danten, c pas mal pour cette recette, mais le rôti de boeuf n’est pas un terme culinaire, tu peux avoir du filet,du rond de gites parisien, du rumsteck ou autres et la cuisson ne sera pas du tout identique. c juste un conseil et une info bon courage pour la suite ton blog est sympa


Répondre à ce message

    Cuisson d’un rôti de boeuf
    mardi 6 novembre 2007
    par leila
    BONJOUR A TOUS MOI C LEILA JE COMMENCE JUSTE DANS LA CUISINE ET C EST VRAI QUE VOTRE SITE EST SUPERBE IL Y A TOUJOUR DE BONNE ASTUCE POUR CUISINé MERCI POUR TOUT VOS CONSEILLE ,DE PLUS JE SUIS ENCEINTE ALORS JE NE FAIT QUE MANGER ET VOS MIEUX MANGER DE BONNE CHOSES BISOUS A TOUS !!!!!!!

    merci pour vos bon conseille

    Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
dimanche 3 juin 2007
aconpgnement


Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
dimanche 20 mai 2007
par minouchel
J’ai suivi tes conseils et mon rôti était super bon... bien chaud à l’interieur....


Répondre à ce message

    Cuisson d’un rôti de boeuf
    lundi 21 mai 2007
    par Ulricha
    J’en suis heureuse Minouchel. Biz

    Répondre à ce message

Cuisson d’un rôti de boeuf
lundi 9 avril 2007
par myla
moi je saisis le rôti sur toutes ses faces dans une cocotte en Teflon,quand une croûte est bien formée je le poivre + thym et laurier et j’ajoute des échalottes qui se confisent doucement lorque le feu est stoppé.Le roastbeef reste très saignant.


Répondre à ce message